Un dispositif innovant de médiation par le design aux JOP 2012-2013

Dispositif "Conic" de Marlène Gaillard, Manon Legal, Lylia Ibouri en situation d'usage. Photo Nils Paubel, musée du Louvre, 2012

Dispositif « Conic » de Marlène Gaillard, Manon Legal, Lylia Ibouri (lycée du Gué à Tresmes) en situation d’usage.
Photo Nils Paubel, musée du Louvre, 2012

Le court film (5,45′) présenté ici témoigne de la belle proposition que Joel Paubel a faite au Louvre pour l’édition 2012-2013 : imaginer une édition spéciale des «… jeunes ont la parole » (ou JOP) dans laquelle de jeunes designers en formation viendraient compléter les approches de médiation existantes, à l’aide d’objets ou de dispositifs de design créés spécialement pour une oeuvre, pour inviter le public à une expérience renouvelée du regard. Ce film, a été réalisé par Nils Paubel en 2013.

On peut lire un compte-rendu détaillé de deux des dispositifs (sur une centaine que comptait cette édition) suivis d’une analyse de ce type d’objets singuliers, encapsulant des « fonctions médiatrices » dans l’article de Luc DALL’ARMELLINA, « Le design au secours de la médiation ? un dispositif contemporain de médiation en questions » in vol. 7, n°1, revue Muséologies – Les cahiers d’études supérieures, (dir) Natasha S. Reid, School of Art, University of Arizona et Amélie Giguère, UQAM, 2014, pp.103-118. Cet article a fait l’objet d’une présentation au Festival d’Histoire de l’Art 2015 de Fontainebleau dans cadre de l’université de Printemps de la DGESCO « Lire l’oeuvre : de l’appréhension à l’interprétation » les 29 et 30 mai 2015.

Publicités